Oiseaux

  • Hirondelles

    Elles sont de retour. Et que de kilomètres parcourus. Elles arrivent avec le printemps et les beaux jours. Artistes chevronées, elles volent avec une agilité déconcertante. J'admire.....

  • Le merle noir

    Espèce très commune et pourtant, je vais vous apprendre quelque chose. C'est pour un tiers de l'espèce un oiseau migrateur qui se réfugie dans le sud-ouest de la France, voire en Espagne et qui revient vers février-mars. Il est présent dans tout l'héxagone, et on le retrouve aussi bien en bord de mer qu'au dernier arbre avant les sommets de nos plus hautes montagnes. Il se nourrit essentiellement de ver, c'est sa nourriture préférée, mais il aime aussi de temps en temps les fruits et les baies sauvages. C'est un vigile, il alerte souvent les autres espèces de la présence d'un danger. Le mâle adulte a un plumage noir, un bec et le cercle occulaire jaune-orangé. Il contraste avec la femelle qui est plutôt brun - brun-clair et le bec noir ou jaune pâle

  • La tourterelle turque

    Espèce présente en Europe, en Asie, en Afrique du Nord, au Quebec et aux Etats-Unis. De couleur gris sable, elle présente un demi-collier noir sur le cou, un bec noir et des yeux rouge-brun et des pattes et doigts roses. Mâles et femelles n'ont pas plumage différent. Espèce essentiellement granivore.

  • Le corbeau freux

    Attention à ne pas le confondre avec la corneille noire. Pour cela, bien observer son bec, qui est droit et qui est couvert dès sa base d'une peau blanchâtre. Les reflets bleutés à violacés lui sont également carctéristique. Côté longévité, il peut vivre 20 ans. Il vit en groupe, se nourrit des semence d'automne, c'est pourquoi il est détesté par les agriculteurs, mais il se nourrit aussi de campagnols, de ver de terre et de larves.

  • Cygne tuberculé

    Bec orange et tubercule (naissance du bec) noir, d'où son nom, et un plumage blanc neige.Le plumage des jeunes est plutôt gris brun se blanchissant peu à peu jusuqu'à l'âge de deux ans. Peu de chose différencient le mâle de la femelle si ce n'est le tubercule noir qui est plus prohéminent pendant la période des amours au printemps. La durée de vie en captivité est de 30 à 40 ans, dans la nature, plutôt 20. Il se nourrit de plantes aquatiques, mais aussi de petits mollusques et crustacés. Attention, il peut être agressif, et montrera surtout ses ailes mais un cygne ne mord pas.

  • Grive litorne

    Quelle chance, en ce 15 février 2013, juste derrière dans la pommeraie, des oiseaux à n'en plus finir, un groupe qui virevolte et arrive jusque dans les arbres près de la maison, et voici donc quelques photos de grive litorne, espèce que je ne connaissais pas, qui est d'origine nordique, et qui colonise de plus en plus de nouveaux territoires vers l'ouest. C'est un oiseau assez bruyant et grégaire. Les deux sexes sont identiques. Ce sont des migrants qui viennent dès l'automne et repartent vers le nord dès la janvier.

  • Héron cendré

    Imposant, avec un port majestueux quand il se déplace, il a volé et mangé mon poisson préféré dans le bassin (pauvre Titine). Il se rencontre de plus en plus fréquement sur les bords de route, il est tout de même très apeuré par l'approche. Je suis contente de ses quelques photos prise à une distance certaine pour ne pas l'effaroucher.

  • Faisan de Colchide

    Le faisan de Colchide présente un plumage très coloré comparativement à la faisane. Il vit dans des zônes agricoles, plutôt ouvertes, lisières de forêt. Il se nourrit de graines, de fruits, d'insectes. Il est souvent élevé et libéré pour donner aux chasseurs de quoi tirer (-).

  • La cigogne blanche

    C'est un échassier de la famille des ciconiidés. Le plumage est blanc sauf les plumes primaires et secondaires qui sont noires. Le bec et les pattes sons rouges. Elle habite en zône dégagée et peut être résidente toute l'année. Elle se nourrit de grenouilles, tétards, lézards, anguilles, vers de tere, couleuvre, poissons, sauterelles, escargots, poussins et oeufs d'oiseaux de petites espèces ainsi que de petits mamifères. La population avait fortement décliné lors de l'industrialistaion mais la tendance semble s'inverser. Reste que les pesticides, les lignes électriques à haute tension et la disparition des lieux d'alimentation reste une question d'actualité. En Alsace, la cigogne est un symbole de fertilité, une oiseau de bon augure, mais déjà chez les grecs des légendes tournaient autour de ce volatile. Pour la visite, ne pas hésiter à se rendre à Hunawihr au centre de réintroduction des cigognes et des loutres. http://www.cigogne-loutre.com/

  • La bergeronnette grise

    Quels jolis contrastes noirs et blancs. Elle vit souvent près de l'eau. Elle est essentiellement insectivore.

  • La bergeronnette des ruisseaux

    Contrairement à sa collègue grise elle est entièrement dépendante de l'eau courante. Elle se nourrit d'insectes et de larves aquatiques. Elle peut migrer vers des endroits plus chauds si localement l'eau n'est plus accessible en hiver du fait de la présence de glace.