La bergeronnettes des ruisseaux

Contrairement à sa collègue grise, elle est dépendante de l'eau et plus particulièrement de l'eau courante. Elle est parfois migratrice surtout si les courants qu'elle fréquente ont tendance à se recouvrir de glace l'hiver. Elle se nourrit essentiellement d'insectes aquatiques et de leur larve. On l'appelle parfois hochequeue car sa longue queue est entraînée dans une balancement permanent lors de ses déplacements.